Fetesunreve.com » Divers » Garantie de prêt et assurance emprunteur : Quelle est la différence

Garantie de prêt et assurance emprunteur : Quelle est la différence

4.3/5 - (23 votes)

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, la banque vous demande de souscrire une assurance emprunteur. Cette assurance est obligatoire et permet à la banque de se couvrir en cas d’impossibilité de remboursement du crédit. Mais quelle est la différence entre garantie de prêt et assurance emprunteur ?

La garantie de prêt : qu’est-ce que c’est ?

La garantie de prêt est une assurance qui permet à l’organisme prêteur de s’assurer qu’un emprunteur pourra rembourser les mensualités en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès. Cette garantie est généralement proposée par la banque qui accorde le crédit immobilier.

Il existe plusieurs types de garanties : L’hypothèque, L’inscription au privilège du prêteur de deniers (IPPD) et la caution mutuelle.

L’assurance emprunteur : c’est quoi ?

L’assurance emprunteur est une garantie qui complète votre prêt pour vous protéger en cas de décès, d’invalidité permanente ou temporaire, de perte d’emploi. Elle prend la forme d’un contrat que l’organisme bancaire vous demandera de souscrire auprès du prêt. Cette assurance couvre les mensualités restant dues en cas de problèmes financiers survenus durant la période du remboursement du crédit immobilier.

L’assurance emprunteur est un sujet qui doit être abordé avant le début des négociations concernant votre projet immobilier. En effet, si vous envisagez un investissement immobilier via un crédit bancaire (hypothécaire), il sera important que vous soyez assurés afin que la banque puisse accepter votre demande de financement.

L’assurance emprunteur ne concerne pas toutes les situations : elle ne peut être contractée qu’en cas de souscription à une assurance groupe proposée par la banque et comportant des garanties identiques à celles exigibles par l’organisme financier pour accorder le crédit immobilier sollicité. En outre, lorsqu’il y a souscription d’une assurance individuelle (dite « personnalisée »), seules certaines garanties peuvent être retenues contre le risque décès et invalidité absolue et définitive (incapacité totale).

La loi impose à la banque ou au courtier en prêt immobilier de proposer au moins ces 2 types d’assurances : – une assurance groupe ; – une assurance individuelle personnalisée.

Garantie de prêt ou assurance emprunteur : lequel choisir ?

Les garanties de prêt font partie intégrante des offres des banques.

Les emprunteurs ont le choix entre 2 garanties : l’hypothèque ou la caution.

L’hypothèque est une réelle sécurité pour les banques car elle assure au prêteur que son argent ne sera pas engagé en cas de défaut de paiement du client. Cependant, cette garantie a un coût et n’est valable que sur un bien immobilier.

La caution est moins chère mais elle est plus risquée, car si le client ne paye pas ses mensualités, la banque peut saisir le bien et revendre le logement pour rembourser la dette qui reste à payer.

Garantie de prêt et assurance emprunteur : les avantages

Pour obtenir un crédit, il est nécessaire de souscrire une assurance emprunteur. Celle-ci permet d’assurer le remboursement du prêt en cas de décès ou d’invalidité. En outre, la garantie de prêt peut également être exigée par l’organisme prêteur pour garantir les risques liés à un crédit immobilier classique.

Les avantages de l’assurance emprunteur ? L’assurance emprunteur est obligatoire pour tout prêt immobilier afin d’obtenir un financement auprès des banques et autres organismes financiers. Elle constitue donc une condition sine qua non pour obtenir un crédit immobilier.

L’assurance emprunteur vous permet notamment de bénéficier d’une garantie contre les risques décès et invalidité, ce qui vous permet d’obtenir votre financement sans avoir à recourir à l’hypothèque ou au privilège de prêteurs sur salaire (PPS).

Lorsque vous contractez un crédit, en plus du montant du capital emprunté, vos mensualités seront constituées du montant du capital restant dû plus les intérêts et des frais annexes tels que les frais récurrents (frais d’inscription hypothécaire, frais administratifs. ).

Le coût total est alors divisé par 12 mois pour obtenir le Taux Annuel Effectif Global (TAEG), appelée également Taux Annuel Effectif Global Moyen (TAEG), qui tient compte des intérêts et des frais annexes. Par conséquent, le TAEG correspond au coût total annuel du crédit divisée par son capital restant à rembourser multipliée par 100.

Garantie de prêt et assurance emprunteur : les inconvénients

Quels sont les inconvénients et les risques de l’assurance emprunteur ? L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour obtenir un prêt immobilier. En effet, lorsque le montant du crédit est inférieur à 215 000 €, il n’y a pas d’obligation d’assurance. Cependant, si vous souhaitez profiter des avantages fiscaux liés aux différents dispositifs en vigueur tels que la loi Pinel ou le prêt à taux zéro (PTZ), vous devrez souscrire une assurance emprunteur.

Vous pouvez également choisir une assurance extérieure au financement pour bénéficier de garanties plus étendues que celles proposées par votre banque.

Il convient alors de comparer les offres d’assurances afin de trouver celle qui répondra le mieux à vos attentes.

Le coût et la fiscalité représentent les principaux inconvénients des assurances emprunteurs.

La prime d’une assurance emprunteur peut être importante et varie en fonction du profil de l’emprunteur (âge) et du type de crédit (immobilier ou consommation).

Les cotisations augmentent surtout durant les premières années du contrat, car elles couvrent une partie des risques liés au remboursement anticipé du crédit immobilier ou encore à un décès prématurée.

La fiscalité appliquée aux assurances emprunteurs est également très contraignante puisqu’elles doivent faire l’objet d’un réajustement annuel selon un barème spécial fixe par la loi Lagarde depuis 2010 : – Barème progressif : entre 0% et 9%.

Garantie de prêt et assurance emprunteur : notre avis

L’assurance emprunteur et la garantie de prêt sont des éléments essentiels pour pouvoir faire un crédit immobilier. En effet, il est très important de souscrire à une assurance emprunteur, surtout si l’on souhaite obtenir un crédit immobilier dans le but de financer l’achat d’un bien. De plus, cette assurance permet en cas de problème médical ou professionnel grave (invalidité, chômage…) de rembourser tout ou partie du capital restant dû.

La garantie décès peut aussi être nécessaire afin d’assurer le remboursement du prêt en cas de décès. Dans ce cas-là, les proches ne devront pas payer les échéances du prêt.

Il existe plusieurs types d’assurances : L’assurance « décès » qui couvre le risque de décès ; L’assurance « invalidité » qui prend en charge les aléas liés à l’incapacité temporaire totale ou partielle ; L’assurance « incapacité temporaire totale (ITT) » qui rembourse les mensualités du prêt en cas d’arrêt total temporaire ; L’assurance « incapacité permanente totale (IPT) » qui garantit le remboursement intégral du capital restant dû après consolidation des blessures suite à un accident entraînant une IPT ; L’assurance « invalidité permanente totale (IPT) » qui assure le remboursement intégral du capital restant dû après consolidation des blessures suite à un accident entraînant une IPT ; Le contrat groupe proposé par la banque et/ou par votre assureur habituel : ce type de contrats est collectif et ne prend pas en compte vos besoins réels.

La garantie de prêt permet d’obtenir un crédit immobilier, elle est obligatoire pour toute demande de financement. L’assurance emprunteur est facultative et doit être souscrite avant la signature du contrat de prêt.